0

Norme escalier extérieur

Afin de limiter les risques d’accident et permettre aux pmr d’accéder et de sortir facilement du bâtiment, les escaliers dans les ERP doivent être construits dans le respect de la norme escalier extérieur. Ces règles concernent différents éléments de l’escalier, notamment la hauteur des marches. En effet, celle-ci doit être inférieure ou égale à 16 cm si l’ERP est installé dans un bâtiment neuf. Dans les ERP existants, il faut qu’elle soit inférieure ou égale à 17 cm. Pour respecter la norme escalier extérieur, assurez-vous également que la largeur entre les mains courantes soit de 1,20 mètre dans un ERP neuf et de 1 mètre seulement pour un ERP existant. La rampe doit, par ailleurs, être installée à une hauteur allant de 0,80 cm à 1 mètre.

En outre, pour optimiser la sécurité des pmr, l’installation de marquages variés sur le sol est indispensable. À 0,50 mètre de la première marche, en haut de l’escalier, le revêtement de sol doit favoriser l’éveil de la vigilance grâce à des contrastes tactiles et visuels. Les modèles variés de clous podotactiles de WATTELEZ répondent justement à cette exigence. Ces clous sont conformes à la norme NF-P98-351 et sont conçus pour supporter les agressions extérieures. Par ailleurs, la pose de nez de marche et de repérages de contremarche est aussi nécessaire dans les ERP. Pour être conforme à la norme escalier extérieur, le nez de marche doit être visuellement contrasté par rapport au reste de l’escalier sur au moins 5 cm horizontal. Non glissant, le nez de marche ne doit pas avoir de débord excessif par rapport à la marche. En outre, la première et la dernière marche de l’escalier doivent toujours être dotées d’une contremarche contrastée d’une hauteur de 10 cm.

Hormis les surfaces antidérapantes pour les marches d’escalier et autres surfaces glissantes, WATTELEZ propose sur son site, un large choix de nez de marche et d’accessoires de repérage de contremarches.

Norme escalier extérieur