0

Escalier rampe

Dans les ERP, l’installation d’une rampe d’escalier est obligatoire afin de faciliter l’accès et le déplacement des personnes âgées, malvoyantes et à mobilité réduite au sein du bâtiment. En plus d’être esthétiques, les rampes servent de guide pour mieux s’orienter. La rampe d’escalier contribue également à limiter les risques de chute. Par ailleurs, dans les établissements recevant du public, la mise en place d’un escalier rampe est soumise à plusieurs réglementations.

La main-courante doit être toujours installée à une hauteur allant de 80 cm à 1 mètre. Par ailleurs, la longueur de l’escalier rampe doit se prolonger d’une marche et au moins de 30 cm, au-delà de la 1re et de la dernière marche de l’escalier. La création de ce prolongement ne doit néanmoins créer aucun obstacle au niveau des circulations horizontales. Pour un escalier rampe qui soit conforme à la norme NFP 01-012, assurez-vous que la rampe soit rigide, continue et surtout facile à prendre en main pour les utilisateurs. On évitera donc, à tout prix, les rampes dotées d’arêtes pointues et particulièrement larges. Côté coloris, il est recommandé d’opter pour une rampe dont la couleur contraste totalement avec celle de la paroi qui la supporte. Pour la rendre visible, l’on n’hésitera d’ailleurs pas à éclairer la rampe avec des ampoules LED. Si vous comptez aménager un ERP dans une construction neuve, sachez que les 2 côtés des escaliers doivent être dotés d’une main courante. Comptez 1,20 mètre de distance entre les 2 rampes.

Besoin d’un accompagnement et de conseils avisés en matière d’accessibilité dans les ERP ? Prenez contact avec l’équipe WATTELEZ. L’entreprise vous conseille et met à votre disposition un vaste choix de produits pour faciliter et sécuriser les déplacements des pmr dans les ERP.

Escalier rampe